Livraison offerte à partir de 69 € d’achat

Paiement sécurisé par carte bancaire ou PayPal

Paiement sécurisé

Visa, Mastercard, PayPal… Passez votre commande en toute confiance grâce à notre certificat SSL.

livraison offerte à partir de 69 € d'achats livraison dans le monde entier livraison en point relais ou à domicile

Livraison dans le monde entier

Frais de port à 4 € pour une livraison en point relais et livraison offerte à partir de 69 € d’achat en France.
service client disponible

Un vrai service client

Vous avez une question sur l’un de nos produits ? Écrivez-nous à ciao@foglietto.fr.
Paiement sécurisé par carte bancaire ou PayPal

Paiement sécurisé

Visa, Mastercard, PayPal… Passez votre commande en toute confiance.

livraison offerte à partir de 69 € d'achats livraison dans le monde entier livraison en point relais ou à domicile

Livraison offerte à partir de 69 € d'achats

Frais de port fixes à 4 € en point relais, livraison dans le monde entier.

service client disponible

Un vrai service client

Une question ? Écrivez-nous à ciao@foglietto.fr.

Comment réviser efficacement prise de notes efficace

Comment réviser efficacement en 3 étapes ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Du baccalauréat à un discours devant de potentiels investisseurs, en passant par des examens ou concours dans le cadre d’études supérieures, les occasions de faire appel à notre mémoire et notre capacité à restituer des informations peuvent survenir à tout moment de notre vie. Il est donc important d’en connaître les mécanismes et de prendre le temps… d’apprendre à apprendre. Nous avons identifié trois phases essentielles à tout travail de mémorisation et de révision, en plus de l’épreuve finale de la restitution : capter l’information, la mémoriser et savoir la retrouver. Voyons comment aborder sereinement et efficacement chacune de ces étapes !

Étape 1 : comment capter l’information ? Prendre des notes de façon efficace

Votre travail de révision et de mémorisation commence dès l’instant où vous sortez votre ordinateur ou, mieux, votre papier et votre crayon. Pourquoi “mieux” ? D’un point de vue tout à fait objectif (si, si, si), la prise de notes manuelle permet déjà à beaucoup d’entre nous d’entamer un processus de mémorisation. 

Ici aussi, c’est la qualité de l’information qui prime sur la quantité. Que vous preniez en notes la leçon d’un enseignant ou que vous travaillez à partir d’un livre, d’une vidéo ou même de votre propre expérience, il n’est pas question d’être exhaustif.

Vous pouvez dès à présent commencer à trier les informations et à les hiérarchiser entre elles. Si vous n’y êtes pas habitués•es, cela vous demandera au départ une certaine gymnastique et vous aurez certainement peur de passer à côté d’informations importantes. Mais sur le moyen et le long terme, les résultats en vaudront la peine. 

En dehors de ces conseils valables pour tous•tes, il est également important de comprendre ce qui fonctionne le mieux pour vous : peut-être préférez-vous faire un premier brouillon et remettre ensuite vos notes au propre, en les associant pourquoi pas à des schémas ou autres éléments visuels plus élaborés. Si vous en avez le temps, c’est très bien ! L’essentiel est de tester différentes méthodes avant de trouver la vôtre. En trois mots : faites-vous confiance.

Alors concrètement, comment prendre des notes de façon efficace ?

  1. Privilégiez le papier et le crayon à l’ordinateur,
  2. Triez les informations : ne recopiez pas tout ! 
  3. Hiérarchisez les informations : n’hésitez pas à mettre en avant certains éléments, à utiliser des symboles visuels tels que des flèches, des croix, des “+” ou des “-”,
  4. Perfectionnez votre méthode en testant différentes techniques, afin de trouver celles qui fonctionnent le mieux pour vous.
  5. Entraînez-vous, encore et encore.

Prendre des notes, c’est aussi se réapproprier une information, en la reformulant selon ses mots mais aussi en la réorganisant selon un récit qui fait sens pour soi.

Prendre des notes, c’est aussi se réapproprier une information, en la reformulant selon ses mots mais aussi en la réorganisant selon un récit qui fait sens pour soi. L’un•e de vos enseignants•es choisira peut-être de vous présenter une problématique ou un sujet d’un certain point de vue, ou selon un certain cheminement de l’esprit. Cependant, afin de mieux retenir ces informations, vous pourrez tout à fait choisir de les réorganiser selon un ordre qui vous semble plus naturel, plus logique. C’est là que Foglietto prend tout son sens : vous pouvez déplacer les cartes et tester différentes constructions. 
space time repetition technique mémorisation Foglietto révisions

Étape 2 : comment retenir l’information ? Adopter une technique de mémorisation

C’est aujourd’hui un fait : nos cerveaux ne fonctionnent pas tous de la même façon. Certains•es retiennent mieux ce qu’ils voient, d’autres ce qu’ils entendent, d’autres, enfin, ce qu’ils ressentent.

Cependant, au-delà de ça, deux mécanismes de notre mémoire nous sont communs à tous : nous retenons mieux ce que nous comprenons et nous avons tendance à oublier avec le temps.

Réviser des cours pour un examen ou mémoriser un discours pour un événement va donc bien au-delà de la simple mémorisation. Et afin d’aller au-delà d’une restitution bête et méchante – et survivre à l’épreuve des questions – il est impératif de comprendre ce dont nous parlons. Un sujet complexe à saisir doit donc être étudié, creusé et maîtrisé avant d’être vraiment mémorisé. Pour ce faire, trois astuces :

  1. Contextualisez l’information : vous n’arrivez pas à comprendre, par exemple, un fait historique ou le résultat d’une expérience ? Renseignez-vous sur le contexte dans lequel celui-ci s’est produit. Essayez de le visualiser.
  2. Cherchez la structure ou le mécanisme de l’information : vous devez retenir pour demain un discours de cinq pages ? Mission impossible ? Pas si sûr : et si vous commenciez par le décortiquer afin de comprendre comment celui-ci est construit. Il sera en effet plus simple de retenir les cinq grandes idées qui le structurent plutôt que chaque phrase mot à mot.
  3. Prenez du recul : essayez d’avoir une vision globale sur votre sujet. Cette information que vous ne parvenez pas à retenir est-elle essentielle ? S’articule-t-elle avec d’autres notions que vous maîtrisez mieux ? Faites des liens.
Réviser avec une carte mentale révision

Vous avez compris ? Super ! Passons maintenant à la mémorisation en tant que telle. Ici, vos Foglietti vous seront d’une grande aide. N’hésitez pas à attribuer un code couleur aux informations, ce qui vous permettra de faire également jouer votre mémoire visuelle :

  1. Notez d’un côté de votre carte Foglietto une question ou un mot et, de l’autre, l’information à retenir correspondante.
  2. Procédez ainsi pour toutes les informations que vous devez retenir.
  3. Le premier jour de vos révisions, toutes vos cartes seront dans la même pile.
  4. Tirez une carte et essayez de faire appel à votre mémoire afin de trouver la réponse que vous avez écrit au dos de celle-ci. Bonne réponse ? Placez votre carte dans une deuxième pile, à droite de la première. Mauvaise réponse ? Replacez votre carte sous votre pile initiale.
  5. Continuez ainsi avec toutes les cartes.
  6. Lors de votre deuxième révision, vous reprendrez toutes les cartes de la première pile, selon le même principe. Vous passerez ensuite à la deuxième pile. Si la réponse est bonne, vous placerez votre carte dans une troisième pile. Si la réponse est fausse, la carte retournera dans la première pile, et ainsi de suite.
  7. Vous établirez au fil des jours un planning de révision : vous réviserez la pile n°1 (celle contenant les notions que vous avez le plus de mal à retenir) tous les jours, la pile n°2 tous les deux jours, la pile n°3 tous les 3 jours, etc. 
  8. Au fur et à mesure, toutes vos cartes devraient se déplacer dans la dernière pile et les distances entre vos révisions s’espaceront. Cela signifiera que toutes ces informations auront bien été enregistrées dans votre mémoire à long terme.

Cette technique est d’une simplicité absolue et fonctionne pour tout le monde et pour toutes sortes d’informations.

Comment organiser ses notes Foglietto

Étape 3 : comment retrouver l’information ? Choisir un système de classement intuitif

Allons un peu plus loin. Ce n’est en effet pas la même chose de répondre à une question précise, qui plus est formulée selon vos propres mots, que faire appel à des connaissances éparses, sur des sujets parfois variés. Pour cela, il est nécessaire de structurer ses connaissances et de les classer. Plusieurs systèmes peuvent être utiles. 

Les cartes mentales, ou mind map, en sont un. Avoir pris vos notes sur vos Foglietti vous aidera d’ailleurs à en construire une : il vous suffira de les agencer ensemble de façon visuelle, sur un mur ou sur une grande feuille à l’aide de masking tape. Les cartes mentales peuvent cependant s’avérer compliquées à gérer si vous avez beaucoup d’informations à retenir.

C’est ici que notre boîte Scatola et nos cartes intercalaires entrent en scène ! Comme sur l’image ci-dessous, vous pouvez aisément classer vos cartes selon trois niveaux différents. Par exemple, un premier niveau thématique (ici “Histoire”), un second niveau géographique (“France” ou “Italie”) et un troisième niveau temporel (“1789”, “1830”, etc.). Et tout cela en plus de votre code couleur habituel. Vous pouvez également numéroter dans la section prévue à cet effet afin d’assurer une continuité dans vos cartes.

En structurant ainsi physiquement vos connaissances au moyen d’un système de classement, vous serez plus facilement à même de savoir où aller chercher l’information dans votre mémoire le moment venu. Si vous vous retrouvez face à un sujet de dissertation du type : “Pratiques contestataires dans la France du XVIIIe siècle”, vous saurez ainsi situer concrètement où se situent les informations susceptibles de vous fournir des éléments de réponse, à la fois dans votre boîte Scatola, mais aussi dans votre mémoire.

Classeur à cartes boite Scatola Foglietto papeterie originale

L’épreuve finale : comment restituer l’information ? Articuler ses idées et ses connaissances

Rassurez-vous, une fois arrivés•es à ce stade, le plus dur est fait. Vous avez désormais (attention, jeu de mots facile…) toutes les cartes en main pour réussir vos concours, examens et autres présentations ! Cependant, avoir mémoriser des informations est une chose, savoir les transmettre en est une autre.

Pour cela, il faut être en mesure de pouvoir articuler entre elles idées, connaissances et notions. Nous pouvons ici vous donner quelques astuces afin d’y parvenir, bien que cette problématique mériterait de faire l’objet d’un article entier à elle seule.

Grâce à sa grande modularité, Foglietto peut vous aider à travailler sur ce point. Voici une suggestion d’exercice :

  1. Imaginez plusieurs questions probables que vous pourriez recevoir au cours de votre examen ou de votre présentation,
  2. Notez-les sur une carte,
  3. Piochez une carte puis essayez de répondre à la question en constituant une carte mentale à l’aide de toutes vos cartes de notes. 
  4. Traduisez ensuite cette carte à l’écrit ou à l’oral, selon la nature de l’épreuve que vous préparez.

Les cartes mentales feront elles aussi l’objet d’un article entier, tant elles sont des outils précieux qui peuvent s’avérer utiles dans une myriade de situations différentes ! 

Pour résumer, pour réviser efficacement :

  1. Prenez des notes de façon active : triez et hiérarchisez les informations que vous souhaitez conserver, le tout à l’aide d’un crayon et de papier,
  2. Adoptez une technique de mémorisation efficace pour votre mémoire à court, moyen et long terme,
  3. Classez physiquement vos connaissances à l’aide d’un système simple et intuitif,
  4. Entraînez-vous à articuler entre elles ces notions nouvellement acquises afin de parfaitement maîtriser votre sujet.

À glisser dans votre cartable :

Étanchez votre curiosité

Bien plus qu'une papeterie en ligne

L’un des grand atout des fiches  Foglietto par rapport au carnet de notes est qu’elles peuvent s’échanger, se prêter, s’offrir… Vivre et être transmises ! Dans ce même esprit, nous avons à cœur d’échanger avec vous sur nos produits et de faire grandir Foglietto avec vous. Bien plus qu’une simple papeterie en ligne, Foglietto est une véritable communauté de créatifs. Rejoignez-nous dès à présent sur Instagram et Pinterest !

Rejoignez la famiglia Foglietto

Restons en contact : abonnez-vous à la newsletter de Foglietto et recevez une remise de 5 % sur votre première commande.